ASSURANCE OBSEQUES

01 82 83 16 25

COMPAREZ LES OFFRES

GARANTIE OBSÈQUES

OBTENIR DES DEVIS

GRATUITS ET SANS ENGAGEMENT

Les démarches nécessaires pour informer un décèssans un contrat obsèques

Le décès d’un proche est un moment douloureux pour toute la famille, mais il y a cependant des démarches qu’il faut réaliser dans le plus bref délai pour respecter certains délais légaux ou administratifs en vue des funérailles. Les volontés du défunt constituent une priorité et se doivent d’être respectées s’il a rédigé un testament ou souscrit une assurance obsèques. Dans le cas contraire, il revient à la famille de prendre toutes les décisions concernant les funérailles et le mode de sépulture. Les entreprises de pompes funèbres peuvent aider et accompagner la famille du défunt pendant cette période. La présence d’un contrat obsèques souscrit par le défunt permet généralement aux proches de bénéficier un certain nombre de service et d’accompagnement pour la réalisation de ces démarches dans le meilleur délai et dans les règles. Dans les 7 jours suivant le décès, certaines démarches doivent être accomplies à commencer par l’information du décès auprès des membres de la famille, amis, connaissances par avis de décès ou faire-part. Selon la formule choisie à la souscription, certains contrats d’assurance obsèques peuvent prendre en charge toutes les démarches. Le choix de mode de diffusion revient à la famille si le contrat obsèques n’en inclut pas dans ses services et accompagnements des proches de l’assuré au moment de son décès.

Informer l’employeur,l’ASSEDIC ou le Cesu

Certains délais légaux ou administratifs doivent être respectés comme l’information de l'employeur du défunt dans les 48h suivant le décès. Cela permet de mettre fin au contrat de travail, ainsi que de faire le compte de solde du salaire et d’indemnités. L’employeur communique aussi aux proches du défunt le nom de la caisse de retraite et l’organisme de prévoyance auquel avait cotisé le défunt. Cette démarche s’applique pour les salariés du secteur privé. Pour le fonctionnaire, c’est l’administration qui s’assure du versement du capital décès suite au décès de celui-ci. Si le défunt était un chef d’entreprise, il appartient au conjoint ou à ses héritiers de déterminer le futur des employés. Mais dans tous les cas, les décisions doivent parvenir au centre national du Cesu. En cas de décès des personnes inactives qui percevaient des allocations chômage, leurs proches devront prévenir les ASSEDIC dans un délai de 48h. Pour les retraités, leur décès doit être signalé aux caisses de retraites ou autres organismes d'aides socialesafin d'arrêter le versement des allocations.

Informer les banques

Il est impératif d’informer les banques en prenant rendez-vous avec le gestionnaire de comptes du défunt dès la réception du certificat de décès. La banque procède ensuite au blocage des comptes personnels, à l'exception du compte joint qui restera libre de mouvements bancaires. Le solde constaté, s'il est positif sera intégré pour moitié dans la succession et s'il est négatif induira au cotitulaire de régler les sommes dues. Pour les comptes individuels et épargne, aucune opération bancaire ne sera plus possible sauf celle relative aux frais des obsèques d’un montant maximum de 5 000 €. Les soldes des comptes individuels seront également inclus dans la succession, sauf ceux du plan d'épargne logement (PEL) qui seront transmis directement aux héritiers si le fond n’est pas encore constitué au décès du souscripteur.

DEVIS EN LIGNE :

Vos informations personnelles:

Montant du capital souhaite pour couvrir vos obseques:

Vos informations personnelles:

Vos coordonnées personnelles:

Pour vous joindre: Indiquez au moins 1 numéro valide



Comment choisir son capital pour une assurance frais d’obsèques ?

Les frais d’obsèques en France dépendent essentiellement de :
        -   Les souhaits du défunt, as-t-il exprimé une volonté particulière pour le déroulement de ses obsèques (crémation,      inhumation, choix de la tombe, épitaphe…)
       -   La région où ce déroulera les obsèques, puisqu’on France le cout varie d’une région à une autre

Capital frais d’obsèques ?

C’est le capital garantie par l’assureur pour les frais d’obsèques de l’assuré et ce dernier varie entre 1 000 € et 10 000 € selon les compagnies

frais obseques

Toute compagnie proposant un contrat frais obsèques, annexe des garanties assistance au dit contrat.En effet ces garanties permettront à titre d’exemple d’exaucer les derniers souhaits du défunt mais aussi un accompagnement psychologique de ses proches...

Lire plus

garantie obseques

Elle est composée essentiellement du capital souscrit par l’assurée. D’autres garanties peuvent y être additionnées comme le rapatriement du défunt, la mise à disposition d’une cellule d’aide et soutien psychologique, assistance pour les démarches administratives...

Lire plus